Voiture sans permis : quel type de contrat d’assurance souscrire ?

Voiture sans permis : quel type de contrat d'assurance souscrire

Beaucoup de conducteurs adoptent une berline sans permis en raison de sa simplicité. Dorénavant, il est possible de souscrire une assurance adaptée pour cette voiturette. Cependant, il reste indispensable de connaître la particularité du contrat d’assurance voiture sans permis afin de parvenir à répondre aux conditions exigées.

Qu’est-ce qu’un véhicule sans permis

Le véhicule sans permis désigne une voiture de faible cylindrée. Le poids de cette voiturette est inférieur à 350 KG. La spécificité de ce véhicule consiste en ce qu’il dispose d’une cylindrée de 50 m3. En ce qui concerne sa vitesse maximum, celle-ci n’excède pas 45 km/h. Pour utiliser une voiturette, il est nécessaire d’avoir un brevet de sécurité routière au cas où l’automobiliste sans permis est né après 1988. En général, il est possible qu’un jeune de plus de 16 ans conduise cette voiturette. Par contre, celui-ci doit faire en sorte d’obtenir une attestation de sécurité routière.

Ensuite, un conducteur peut acquérir et se servir d’une voiturette encore qu’il ne possède pas un permis de conduire. Pourtant, il ne peut pas procéder à l’immatriculation de ce petit véhicule. Il n’est possible que ce propriétaire ait la permission de le faire assurer. D’après le décret n n°2017-1278, il est indispensable disposer d’un permis de conduire approprié selon la catégorie de voiturette afin d’avoir un certificat d’immatriculation. Pour souscrire un contrat d’assurance voiture pour assurer une voiturette, le propriétaire est obligé de mettre la carte grise ou le certificat d’immatriculation au nom d’un tiers. Ce document est important pour matérialiser l’autorisation. Dorénavant, en ce qui concerne un véhicule sans permis, il suffit qu’un conducteur possède un brevet de sécurité routière pour conclure un contrat d’assurance auto. Vous n’avez qu’aller sur www.assurance-voitures-sans-permis.com pour plus d’infos.

Pourquoi choisir une assurance voiture sans permis ?

Pour ce qui est de l’assurance voiture, une berline sans permis doit satisfaire à la même réglementation que les véhicules classiques. Une voiturette sans permis doit être couverte en responsabilité au tiers à l’exemple d’un véhicule circulant sur la voie publique. Cette garantie permet de dédommager les dommages causés au tiers. Mais cette couverture n’indemnise pas le propriétaire de la voiturette. Il faut qu’il choisit des offres supplémentaires s’il veut être dédommagé en cas de préjudices. Lorsqu’il ne souscrit pas un assurance adéquat, il risque d’être puni des sanctions graves. Il peut être frappé d’une peine de prison. Un véhicule non assuré peut être enlevé par la police municipale.

Mais il est pratique et facile de contracter une assurance véhicule sans permis sur Internet lorsque le conducteur obtient un brevet de sécurité routière. Les organismes d’assurance spécialisés peuvent permettre d’opter pour les garanties adaptées pour les voitures sans permis. Cette catégorie de véhicules ne risque pas de causer des accidents vu qu’elle n’a qu’une faible puissance et une vitesse très limitée. Alors, un conducteur parvient à trouver sans difficulté un contrat d’assurance intéressant pour son véhicule sans permis. Pourtant, pour choisir des offres accessibles, il faut avoir recours à un comparateur d’assurance voiture.

Une assurance véhicule sans permis, comment ça fonctionne ?

L’assurance auto sans permis propose une couverture pouvant s’adapter aux besoins d’un conducteur de voiturette. Celle-ci est pareille à celle qui couvre les berlines classiques. Outre un propriétaire d’automobiliste de faible cylindrée peut choisir entre l’assurance tous risques et l’assurance responsabilité au tiers. Il n’a qu’à de fournir un certificat d’immatriculation ou une carte grise lors de la souscription du contrat d’assurance auto sans permis à condition que le véhicule soit immatriculé. Généralement, un contrat d’assurance pour un véhicule sans permis propose une protection contre le vol, une garantie contre le bris de glace et une protection juridique. Au cas où l’automobile se modifie pour obtenir un aspect unique, cette personnalisation peut augmenter sa valeur et elle peut influer sur la catégorie d’assurance à contracter. La responsabilité au tiers proposée par le contrat d’assurance voiture sans permis indemnise des préjudices matériels et corporels causés aux tiers. Par contre, cette couverture ne peut pas dédommager le conducteur de voiture sans permis. Cet automobiliste est obligé de souscrire une assurance tous risques ou choisir des offres complémentaires s’il souhaite être compensé.

Comment souscrire un contrat d’assurance véhicule sans permis en ligne ?

Un propriétaire d’une voiturette est tenu de répondre aux conditions exigées au moment où il pense à souscrire en ligne. D’abord, pour trouver une assurance par chère, il convient de recevoir des devis et faire une comparaison. Puis, le conducteur n’a qu’à compléter le formulaire à distance. Il doit se munir d’un permis de conduire catégorie AM pour conclure un contrat d’assurance à partir de janvier 2013 selon la réforme européenne. Pourtant, il est possible de conduire un véhicule sans permis si l’automobiliste est né avant 1988 quoiqu’il ne possède pas un BSR. Mais il faut fournir ce brevet de sécurité pour avoir la possibilité de souscrire une assurance pour tous ceux qui sont nés après janvier 1988.