Actualité des voitures futuristes

voitures futuristes

Publié le : 03 juin 20195 mins de lecture

L’industrie automobile évolue à grands pas. Après la voiture électrique, les chercheurs se sont lancés dans la conception de la voiture connectée et autonome. Avec la révolution numérique, les constructeurs et équipementiers automobiles envisagent de réinventer l’ensemble de l’architecture matérielle et logicielle des véhicules. Serait-il alors possible d’utiliser sa voiture dans un confort optimal, sans aucun risque pour sa sécurité ? Mieux encore, le véhicule de demain pourra-t-il se conduire tout seul ? Un rêve qui est en train de devenir réalité !

Quand l’électrique transforme l’automobile

Au départ, la voiture électrique a été conçue spécialement pour le transport des services publics. Elle est appréciée tout particulièrement pour son côté écologique. En effet, la voiture électrique est moins polluante que les véhicules traditionnels. Si au tout début son autonomie et ses compétences sur route étaient estimées faibles, désormais ce n’est plus le cas. D’ailleurs, la voiture électrique devient de plus en plus tendance. La voiture de demain sera équipée d’un moteur hybride performant, et non plus du moteur thermique habituel. Des chercheurs se concentrent sur le développement d’accumulateurs verts. Des batteries nouvelle génération ont donné des résultats satisfaisants en laboratoire. En effet, la densité d’énergie massique des prototypes est deux fois plus importante que celle des batteries habituellement utilisées. Bien évidemment, il faut aussi tenir compte de l’énergie nécessaire pour charger ces batteries. La quantité de CO2 émise pourrait donc s’avérer importante.

La voiture 100% autonome et connectée

Après le régulateur de vitesse et les différents systèmes d’aide à la conduite, les grands constructeurs automobiles ont commencé à fabriquer la voiture autonome. Ainsi, la voiture futuriste sera capable de se conduire toute seule, à l’aide d’un robot. Il s’agit d’un ordinateur de bord intégré dans le véhicule. Les yeux humains seront donc remplacés par toutes sortes de technologies pour reproduire l’environnement en 3D afin de permettre au robot de prendre des décisions, notamment lors des situations de conduite complexes. Google, Uber, Valeo ou encore Ford ont déjà lâché des voitures autonomes aux États-Unis et en Europe. Le plus grand challenge des chercheurs est de permettre à la voiture du futur d’échanger avec l’extérieur. Elle sera alors connectée avec les objets et capable de communiquer avec les autres véhicules. En collectant certaines informations issues d’un véhicule, des consignes personnalisées pourront être transmises au conducteur. Il pourra alors décider de ne pas suivre les suggestions sur le bord de la route. Dans un futur proche, grâce à la connectivité des voitures entre elles, il sera possible de réguler le trafic en temps réel et de réduire les problèmes de circulation. Divers services seront également mis à disposition des passagers. Ces derniers pourront par exemple traiter leurs mails durant le trajet, regarder un film ou encore échanger sur les réseaux sociaux…

La voiture de demain : Une architecture innovante

Les constructeurs automobiles sont en train de remplacer petit à petit les matériaux du véhicule traditionnel pour fabriquer la voiture de demain. Il s’agit de réduire la quantité de métal utilisée pour le remplacer par des matériaux plus résistants et plus performants tels que l’acier, les composites et les alliages d’aluminium, etc. Divers matériaux peuvent être combinés afin d’en améliorer les propriétés. Les nouvelles technologies seront introduites progressivement dans la carrosserie. La voiture de demain sera alors dotée de plusieurs dispositifs intelligents et son architecture doit être complètement revue. Ainsi, le véhicule du futur sera à la fois électrique, autonome et connectée. Elle offrira de multiples avantages tels que la réduction de la pollution, l’optimisation de la sécurité et de la connectivité. Bien sûr, il reste encore une multitude de défis à relever avant de voir circuler ce nouveau modèle dans nos rues. Néanmoins, l’opération est déjà en marche et pourra se concrétiser dans les années à venir.

Plan du site